• Marrakech

    Marrakech 5 février .

    Marrakech

    Marrakech

    Marrakech

    Nous prenons un taxi à 4 pour aller sur la place Jemaa-el-fna. Le taxi nous demande 90 dh, je ne dis rien car nous sommes deux couples, mais le tarif c’est 60 ! L’arnaque commence car certains appelle Marrakech  Arnachek ! Enfin à chacun de savoir le prix qu’il veut mettre. Rappelons quand même que cette ville est envahie de touristes et que nombreux sont les charmes que dévoile cette cité fascinante.

    Sur la place nous buvons un jus d’orange pamplemousse, puis nous allons dans la rue voisine vers les souks, mais comme nous ne souhaitons pas visiter les souks,

    Marrakech

    Marrakech

    les coussins de belle mère

    Marrakech

    Marrakech

    Marrakech

    Marrakech

    Marrakech

    Marrakech

    nous prenons un taxi pour aller visiter le Jardin Majorelle créé par le peintre Français Jacques Majorelle en 1947 et racheté par Yves St Laurent d’où la rue St Laurent où se trouve ce jardin. Bien sûr Monique est ébahie et je la suis sans la contrarier car il est vrai que c’est un magnifique jardin de plantes exotiques et tout est peint en bleu depuis la création. C’est magique.

    Après cette visite nous allons voir les jardins de la Ménara, voir photo, mais rien à voir, donc on reprend un petit taxi pour aller aux Tombeaux Saadiens. Le chauffeur de taxi nous  demande 50 dh au lieu de 40 et il nous emmène d’abord à la plus vieille riad de Marrakech et il nous rend 10 dh si on n’est pas satisfait ! En réalité il nous emmène dans une pharmacie herboristerie où nous avons droit à la démonstration de tous les bienfaits des produits marocains comme le safran, l’huile d’argan, le cumin et tous les dérivés des épices. Monique achète 2 produits.

    Marrakech

    Marrakech

    Nous visitons quand même les tombeaux Saadiens avant d’aller manger au restaurant de la kasbah. Une salade marocaine que je ne finirai pas.

    Marrakech

    Marrakech

    vue du restaurant de la kasbah sur la terrasse où nous mangeons

    A 15h, Hakim nous appelle et vient nous chercher pour aller faire un petit reportage colombophile chez lui. C’est un grand gaillard costaud d’une extrême gentillesse. Nous faisons la connaissance de son épouse  et de ses deux enfants, une famille « en or », vraiment très gentils et d’une correction exemplaire. Un ami colombophile nous rejoint, ils parlent parfaitement le français. Leur maison est immense, sur 3 étages, à peu près 300m2 à la base et bien sûr les colombiers sur la terrasse. Le grand père de son épouse, ancien ministre possède une maison sur 1000m2. Ce sont de superbes habitations avec des salons au rez de chaussée et à l’étage,  les chambres à l’étage,  le tout surdimensionné par rapport à chez nous, et toujours très bien décoré.

    Ils nous remmènent  au camping et nous leur faisons visiter notre maison ambulante !

     

    Demain en route pour FES, certainement par la montagne.


  • Commentaires

    1
    gise
    Jeudi 6 Février 2014 à 13:58

    TRES beau reportage! Monique a du prendre des idées pour son jardin!  Bonne route pour FES!

    2
    Vendredi 7 Février 2014 à 18:53

    Cela ne m'étonne pas de maman ! Partout où il y a un jardin...Je ne suis pas fan des serpents...Bonne route, Cécile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :